• Recherche,

Prochaine séance / Société toulousaine de philosophie

Publié le 24 septembre 2015 Mis à jour le 29 mars 2016
le 31 mars 2016

Conférence de Jad Hatem

Société toulousaine de philosophie
Jeudi 31 mars 2016
16 h 30 – Maison des Associations, 3, place Guy Hersant, Toulouse. Module salle polyvalente.
 
Conférence du Professeur JAD HATEM (Université Saint-Joseph de Beyrouth)
"Le thème de l’amour pur en mystique comparée"

Dans la grande matière de l’amour pur que l’on trouve presque également partagée entre les grandes religions et les littératures, il y a des degrés à distinguer : du simple amour désintéressé à la forme hyperbolique qui peut aller jusqu’à la perversion. En partant du système de Fénelon, j’envisage d’examiner
les diverses figures de l’amour pur en les rapportant soit à une métaphysique de la création et du mal, soit à une logique de l’identification, mais dans les deux cas, de manière à mettre en évidence la structure inédite d’intersubjectivité impliquée par cette posture extrême.
 

Jad Hatem, professeur de philosophie et de mystique comparée à l'Université Saint-Joseph de Beyrouth, a publié de nombreux ouvrages sur Schelling, le problème du mal et la théorie de la création poétique. Ses intérêts portent également sur l'interaction de la littérature, de la théologie et des sciences de l'esprit.

 
La conférence sera suivie d'une intervention de GWÉNOLÉ LE MEST, enseignant de philosophie au Lycée Marie Curie de Tarbes : "Interroger la vérité avec Jad Hatem et à partir de son ouvrage Qui est la vérité ?"
 
Cette communication invitera à lire l’ouvrage de Jad Hatem en posant la question de savoir si, concernant toutes les interrogations au sujet de la vérité, la question « Qui est la vérité ? » est une question parmi d’autres et une question comme les autres. Le titre de l’oeuvre de Jad Hatem surprend par l’originalité de son interrogation. Elle n’est pas la seule et notre auteur l’indique bien. Le dénombrement exhaustif des questionnements au sujet de la vérité aurait décentré l’auteur de la question essentielle soulevée par l’ouvrage, notons toutefois qu’il en énumère un certain nombre : interrogation relative à l’existence de la vérité, à son essence, aux procédures mises en oeuvre pour l’atteindre (comment ?), à son site (où est la vérité ?). L’ouvrage de Jad Hatem paraît s'inscrire comme un moment dans une réflexion globale autour de l’idée de vérité, réflexion pluridimensionnelle et singulière puisque nourrie de la culture à la fois philosophique, littéraire, théologique, mystique donc universaliste de l’auteur. Le titre de l’oeuvre est une interpellation, en tant que mise en forme interrogative d’une parole dont Hatem enseigne la réitération spectaculaire. Jad Hatem fournit la preuve que la question « Qui est la vérité ? » méritait d’être explorée dans le repli de
ses profondeurs à partir d’une histoire qui intègre Jésus, ibn Mansûr Hallâj et Çankara.
Contact :
Patricia Verdeau :