Licence de philosophie


 

 1. Présentation des études 

   
   Le département de Philosophie a à coeur de remplir ce qui, selon lui, constitue la triple tâche de l’université, à savoir la transmission d’une culture, la poursuite de la recherche, et l’insertion dans une profession. La Licence mention Philosophie s’inscrit pleinement dans cette perspective en permettant l'acquisition d'une culture solide en philosophie classique et contemporaine, afin de: 

  • comprendre les enjeux des débats contemporains; 
  • acquérir une maîtrise des exercices académiques en philosophie; 
  • acquérir un bon niveau de culture générale, une capacité d’analyse et de critique, d’argumentation, d’exposition d’idées; 
  • rédiger de façon argumentée dans une langue correcte, présenter un exposé oral clair. 

   
   Ainsi, à travers les cours disciplinaires de philosophie, les différents parcours visent à : 

  • délivrer un enseignement général et structuré sur les grandes étapes de l’histoire de la philosophie. 
  • développer les capacités de structuration des idées et d’argumentation à travers des exercices clés (dissertation, explication de textes, exposés oraux, analyses critiques d’ouvrages, confection de dossiers). 
  • développer, à partir de et en vue du cours, la capacité à travailler en autonomie (individuellement ou en groupe). 
  • accroître les capacités de lecture et d’assimilation de textes de toutes époques et de diverses disciplines. 
  • par l’ensemble de ces moyens, encourager l’étudiant à cher-cher une façon originale de poser les problèmes des sociétés contemporaines et ainsi problématiser, conceptualiser et argumenter un sujet philosophique dans une langue aisée, claire et rigoureuse, qu’il s’agisse de présentations orales ou écrites. 


   La Licence en philosophie propose ainsi une formation généraliste, axée aussi bien sur l’histoire de la discipline que sur son actualité, et ouverte sur les autres champs disciplinaires des Humanités et des Sciences Humaines et Sociales (politique, éthique, sciences sociales, arts, …). A cette fin, deux parcours distincts, généralistes et pluridisciplinaires, centrés sur la construction et l’expression d’une réflexion personnelle ouverte sur le monde contemporain, le contexte international et l’environnement culturel, sont proposés à l'entrée en 1e année : 
 

  • parcours Philosophie et Humanités

   A l’apprentissage de la méthodologie et des modes de pensée philosophique, le parcours Philosophie-Humanités ajoute la formation d’une solide culture littéraire et artistique, qui mettra les étudiants au contact tant des humanités classiques (culture grecque ou latine) que des lettres modernes dans toute leur diversité (approches historiques, stylistiques, comparatistes, interdisciplinarité…). 

   Ce parcours permet l’apprentissage et l’approfondissement des langues anciennes et la constitution d’une culture générale philosophique, littéraire et philosophique solide, de manière à construire une réflexion à la fois contextualisée et généraliste, ouverte aux débats contemporains ainsi qu’aux approches pluridisciplinaires et comparatistes. 
 

  • parcours Philosophie et Sociologie 

   A l’apprentissage de la méthodologie et des modes de pensée philosophique, le parcours Philosophie-Sociologie ajoute les outils de la sociologie et accentue le développement des capacités d'analyse et de réflexion instruites sur les mutations des sociétés contemporaines en lien avec l'histoire des idées, d’où l’accent mis sur l’étude des sociétés humaines, des interactions entre les individus-sujets et les structures sociales, politiques et symboliques (valeurs, normes, lois). 

   Le parcours permet par exemple d’apprendre à construire un questionnement sociologique appuyé sur une recherche documentaire et bibliographique, à mettre en oeuvre un protocole d'enquête quantitative ou qualitative à analyser des données au regard des grands courants et concepts de la discipline, à rédiger un compte-rendu d'enquête. Il ouvre notamment à l’analyse sociologique, aux méthodes d'enquête, à la modélisation sociologique et aux techniques de conduite d'entretien, en vue d’initier aux compétences professionnelles propres à ce domaine (notamment dans l’accompagnement et l’assistance des partenaires institutionnels ou encore la conception et la réalisation de politiques publiques dans divers domaines) 

   A partir de la deuxième année, il est possible de poursuivre le parcours choisi au départ, ou bien de se recentrer sur la discipline Philosophie (parcours « centré »). 


2. Annuaire (qui contacter, pour quoi) 


NB : Dans vos communications par mail, veillez au respect des règles de courtoisie élémentaires (formules de politesse), et n’oubliez jamais de mentionner votre année d’étude, votre régime d’inscription (contrôle continu, contrôle terminal non SED, ou contrôle terminal SED) et, si vous écrivez concernant un cours spécifique, mentionnez le code de l’UE (pour « unité d’enseignement ») concernée (il y a par exemple 4 cours intitulés « arts et philosophie » - si vous écrivez « mon problème concerne l’UE PH00502T », le traitement de votre demande ira beaucoup plus vite !) Dans le cas de figure où la situation sanitaire imposerait à nouveau un recours massif au télétravail, privilégiez le mail et non le téléphone pour nous contacter. Compte tenu du nombre élevé de mails reçus quotidiennement par les équipes pédagogiques et administratives, veillez toujours à vérifier que vous ne pouvez pas résoudre le problème par vos propres moyens grâce aux questions posées en cours, aux ressources en ligne ou en sollicitant vos camarades, notamment les représentant.e.s étudiant.e.s élu.e.s. Veillez en outre à bien anticiper les problèmes pour laisser le temps à vos correspondants de répondre. Il peut éventuellement être utile de réitérer votre demande si vous n’obtenez pas de réponse au bout d’une semaine.
 

   - Administratrice provisoire du Département de philosophie : Mme Françoise GILBERT

      direction.d-philo@univ-tlse2.fr

   - Responsable Licence Philosophie parcours centré : M. François OTTMANN 

      francois.ottmann@univ-tlse2.fr

   - Responsable Licence parcours Philosophie/Sociologie : Mme Géraldine LEPAN 

      geraldine.lepan@univ-tlse2.fr

   - Responsable Licence parcours Philosophie/Humanités : Mme Létitia MOUZE 

      letitia.mouze@univ-tlse2.fr

   - Étudiants élus au Conseil de département 

      etudiantselus.philo@univ-tlse2.fr

   - Secrétariat :

      Responsable administrative : Mme Marie Christine DELRIEU

         marie-christine.delrieu@univ-tlse2.fr - 05 61 50 44 22

      Gestionnaire de scolarité : Mme Isabelle GHAFFOUR

         philosophie@univ-tlse2.fr - 05 61 50 41 24

   Accueil UFR :  05 61 50 48 52
   ufrlettres@univ-tlse2.fr
  
   Service des Bourses/Affaires sociales : Mme Anne ADJETE 05.61.50.37.83
   anne-lydie.adjete@univ-tlse2.fr

   Centre des Ressources CLAP   (bibliothèque UFR) : M. Emmanuel SAUBION 05.61.50.48.00
   emmanuel.saubion@univ-tlse2.fr

   Autres services UT2J :
   - DIVE – service des étudiants handicapés : Mme Rosane HENRI 05.61.50.41.62
     dive-peh@univ-tlse2.fr
   - Direction du Système d’Information (DSI) – Prêt ordinateur
      Accueil, secrétariat 05.61.50.47.81
      Secretariat.dsi@univ-tlse2.fr
   - PC Sécurité : 05.61.50.47.81


 


3. Organisation des études et des examens 


3.1. Avant la rentrée 


   → Trois régimes d’inscription sont possibles en licence de philosophie, quel que soit le parcours choisi : 

   1. Contrôle continu (CC) : vous assistez à vos cours toutes les semaines, et aurez souvent deux notes par cours – une note de TD (généralement une évaluation de mi-semestre, dont la forme précise dépend de l’enseignant.e) et une note pour l’examen final lors des partiels. 

   2. Contrôle terminal auprès du Service d’enseignement à distance (CT-SED) : vous vous inscrivez au SED après avoir réalisé votre inscription pédagogique. Vous recevez des cours écrits (en ligne puis par courrier « papier ») en début de semestre et n’êtes pas tenu.e d’assister aux cours donnés à l’université. Votre présence sur le campus n’est requise que pour les sessions d’examen, et vous êtes évalué.e sur une seule note (celle de l’examen). 

   3. Contrôle terminal non SED (CT non SED) : vous n’êtes inscrit.e ni au cours de contrôle continu ni au SED, et vous êtes évalué.e sur une seule note, celle de l’examen terminal lors des partiels. Vous ne devez pas présenter les épreuves fournissant une note de TD, généralement à mi-semestre. C’est une formule qui peut convenir aux étudiant.e.s ayant un job à plein temps ne leur permettant pas d’assister aux cours avec assiduité, et ne pouvant/ne souhaitant pas payer les cours du SED. C’est la formule la plus compliquée, comme vous devez vous débrouiller pour vous procurer les supports de cours. 

   Attention : les étudiant.e.s boursiers et boursières devant légalement prouver leur assiduité pour conserver leur bourse, ils et elles ne peuvent pas s’inscrire en contrôle terminal non SED. Elles et ils doivent impérativement s’inscrire en contrôle continu ou au SED. 


   → Lors de votre inscription pédagogique, vous serez invité.e.s à confectionner votre emploi du temps sur IG-WEB. Veuillez noter qu’IG-WEB ferme le vendredi précédant le début d’un semestre ; il n’est donc plus possible de vous y inscrire ensuite. Veuillez vous rapprocher de l’enseignant.e du groupe/du cours que vous souhaitez rejoindre si vous n’avez pas pu vous inscrire sur IG-WEB dans les temps (ce n’est pas grave et ne remet pas en cause votre inscription). Notez que les enseignant.e.s (y compris les responsables pédagogiques de la licence et la directrice du département) n’ont pas accès à IG-WEB, et ne pourront donc jamais donner suite à vos requêtes d’inscription sur IG-WEB. (Pour information, tous les cours de philosophie apparaissent comme « TD » sur IG-WEB : c’est une convention administrative, et cela ne signifie pas que tous vos cours seront des travaux dirigés. La plupart de vos cours seront des cours magistraux, avec éventuellement des plages de travaux dirigés en fonction des enseignant.e.s.) 


   → Pour les cours proposant le choix entre plusieurs groupes (notamment en L1), une fois que vous avez choisi votre groupe sur IG-WEB, essayez de rester dans ce groupe tout le semestre, afin d’éviter des déséquilibres d’effectifs entre groupes. Si vous estimez avoir une raison impérative pour changer de groupe, faites-en part à l’enseignant.e du groupe que vous souhaitez rejoindre : c’est cet.te enseignant.e qui déterminera si vous pouvez ou non changer de groupe après la rentrée. 


   → La plupart des options sont proposées le lundi matin, et aucun cours de philosophie n’a lieu le lundi matin pour vous permettre de suivre vos options. Si vous choisissez de suivre une option n’étant pas enseignée le lundi matin (par exemple en sport), il est de votre responsabilité de vous assurer que cette option est compatible avec votre emploi du temps. Aucun aménagement ne vous sera proposé si vous choisissez une option créant un chevauchement avec un cours de philosophie. 


   → Si vous êtes en situation de handicap ou affecté.e d’un troube dys- (lexie, praxie, etc.), vous pouvez bénéficier d’aménagements pour vos examens mais aussi, dans certains cas, pour suivre vos cours. Dès lors, nous vous conseillons de vous mettre en contact au plus tôt avec la DIVE (voir rubrique annuaire) et, le cas échéant, de vous signaler auprès de vos enseignant.e.s. 


3.2. Pendant les périodes de cours 


   → Activez vos accès ENT dès la rentrée (si c’est votre première inscription) à partir de cette page : https://www.univ-tlse2.fr/accueil/se-connecter-a-lent 


   → Vérifiez régulièrement les contenus postés sur les pages IRIS de vos cours 


   → Consultez très régulièrement votre boîte mail de l’université (messagerie SCOUT) : c’est sur votre adresse mail institutionnelle que vous serez prévenu.e, par exemple, de l’absence d’un enseignant.e ou du déplacement d’un cours. Il est impératif d’utiliser cette adresse institutionnelle dans votre correspondance électronique avec les personnels enseignants et administratifs de l’université. 

   Astuce : vous pouvez rediriger vos mails @etu.univ-tlse2.fr vers votre boîte mail principale (une fois sur la page d’accueil de la messagerie SCOUT, cliquez sur votre nom en haut à droite de la page → cliquez sur « paramètres » → dans le menu à gauche, sous le titre « Messages », cliquez sur « général » → sur la page qui s’affiche à l’écran, indiquez votre adresse mail principale dans la case à côté de « transfert automatique »). 


   → Consultez régulièrement le site internet du département (https://philosophie.univ-tlse2.fr/) afin d’avoir accès aux dernières informations (vie du département, offres de stages, horaires du tutorat, activités scientifiques, etc.). 


   → Si vous rencontrez des problèmes de compréhension de vos cours ou des problèmes de méthodologie (notamment de la dissertation et de l’explication de texte), n’hésitez pas à vous tourner vers les deux tuteurs pédagogiques du département. Il s’agit le plus souvent d’étudiant.e.s de master proposant chacun.e 3h/semaine de permanence à partir du mois d’octobre. Les noms des tuteurs et leurs horaires de permanence sont affichés dans le courant du mois d’octobre sur la page d’accueil du site du département et aux panneaux d’affichage du rez-de-chaussée du Gai Savoir.


   → Toujours en cas de problème quant à la méthodologie de l’explication de texte et de la dissertation, vous pouvez vous procurer le livre de P. Choulet, D. Folscheid et J.-J. Wunenberger, Méthodologie philosophique, Paris, P.U.F., 2018.


   → Si, dans le cadre d’un cours, il vous est demandé de rendre un devoir maison, veillez à absolument éviter le plagiat : citez toutes les sources que vous avez consultées (beaucoup lire est valorisé dans tout travail universitaire, ce serait stupide de se priver de cette valorisation) et, même quand vous paraphrasez un texte consulté, veillez à indiquer le texte sur lequel vous vous basez. Les pages suivantes de l’Université du Québec à Montréal, consacrées au plagiat, vous aideront à mieux comprendre comment éviter le plagiat : 

   http://www.infosphere.uqam.ca/rediger-un-travail/citer-ses-sources et 

   http://www.infosphere.uqam.ca/rediger-un-travail/eviter-plagiat. 

   Les enseignant.e.s disposent d’un logiciel de détection du plagiat, et sont également conscient.e.s de l’existence de sites web proposant des paraphrases de textes copiés-collés. En cas de plagiat avéré, vous recevrez la note de 0/20, votre nom sera signalé au secrétariat du département pour surveiller les récidives, et vous pourrez éventuellement être convoqué.e par votre enseignant.e ou la direction du département. En cas de récidive, vous risquez de passer devant une commission disciplinaire et encourrez des sanctions, pouvant aller jusqu’à l’interdiction de présenter les examens. 


3.3. Les examens et la validation d’un semestre/d’une année universitaire 


   → Les examens, quelle que soit leur forme (devoir sur table ou examen oral) ont lieu à l’université (sauf en cas de crise sanitaire), même pour les étudiant.e.s inscrit.e.s au SED. Les examens portant sur les cours du premier semestre ont lieu début janvier, les examens du second semestre ont lieu fin avril-début mai, et la seconde session de rattrapages, concernant les cours de toute l’année, a lieu la seconde quinzaine de juin. 


   → Les modalités de contrôle des connaissances (MCC), décrivant le type d’épreuves cours par cours, sont postées sur le site de l’université et sur le site du département (rubrique « formation/scolarité ») au mois de novembre. Vos enseignant.e.s doivent également vous les communiquer en cours – n’hésitez pas à les interroger durant les cours si vous n’avez pas de vue claire sur ce qui est attendu de vous pour un cours. 


   → Les étudiant.e.s boursier.e.s doivent impérativement se présenter à tous leurs examens (en première ou en seconde session) pour ne pas perdre le bénéfice de leurs bourses et ne pas devoir rembourser les bourses déjà perçues. Si vous êtes dans ce cas et n’avez pas pu préparer un examen, présentez-vous aux surveillant.e.s en début d’épreuve pour émarger et rendre une copie blanche, qui vous vaudra une note de présence. La note de présence (0/20) est suffisante pour conserver votre droit aux bourses du CROUS. Attention toutefois : pour la totalité d’une licence (d’une durée de trois ans sans redoublement), vous avez « droit » au maximum à 5 ans de bourse. 


   → Le plagiat, décrit au point précédent, est bien entendu également proscrit lors des sessions d’examens. 


   → Une fois vos examens passés, vient l’heure du verdict. Si vous obtenez une moyenne de 10/20 ou plus pour un semestre, celui-ci est considéré comme validé, même pour les cours pour lesquels votre moyenne est inférieure à 10 (c’est ce que l’on appelle le principe de compensation : un 12/20 « compense » un 08/20, par exemple, et vous ne devez pas présenter à nouveau l’examen du cours pour lequel vous avez obtenu 08/20). Si vous obtenez une moyenne égale ou supérieure à 10/20 pour la totalité de l’année académique, votre année est considérée comme validée, même pour les cours pour lesquels votre moyenne est inférieure à 10 (un mécanisme de « compensation intersemestrielle » peut intervenir : un semestre avec une moyenne de 12/20 « compense » un semestre avec une moyenne de 08/20, par exemple) ; vous pouvez donc vous inscrire dans l’année suivante. Si votre moyenne générale de l’année est inférieure à 10/20, vous pourrez représenter tous les examens pour lesquels vous avez obtenu une note inférieure à 10/20 en seconde session, dans la seconde quinzaine de juin. Si, malgré la seconde session, vous avez toujours une moyenne annuelle inférieure à 10/20, deux cas de figure sont possibles : soit vous doublez votre année, soit, si vous avez validé au moins un semestre, vous vous inscrivez dans l’année supérieure mais devrez également repasser les examens des cours du semestre non validé pour lesquels votre moyenne est inférieure à 10/20. 


   → Valider une année par le mécanisme de compensation peut être handicapant si vous envisagez de postuler à un master sélectif, à une mobilité internationale sélective, ou plus tard à une bourse de thèse (un 03/20 fera tache dans votre dossier). Cela peut aussi vous jouer des tours si vous voulez travailler à l’étranger et voulez prouver une équivalence de diplôme (tous les pays ne permettent pas de valider un diplôme avec des notes inférieures à 7 ou 8/20). Pour éviter ces problèmes, vous pouvez effectuer un refus de compensation qui vous permettra de repasser lors des rattrapages de juin tous les examens des cours pour lesquels vous avez obtenu une moyenne inférieure à 10/20. Vous ne pouvez pas y perdre : au terme des deux sessions d’examens, c’est la meilleure des deux notes obtenues pour un cours qui sera conservée. Pour effectuer un refus de compensation, renseignez-vous sur cette page (https://www.univ-tlse2.fr/accueil/formation-insertion/inscriptions-scolarite/notes-et-resultats-dexamens) pour télécharger le formulaire de refus de compensation à renvoyer au secrétariat du département de philosophie, et pour connaître la date-limite d’introduction du formulaire (généralement début juin). 


Nous vous souhaitons la bienvenue en licence de philosophie à l’Université Toulouse – Jean Jaurès, et vous souhaitons pleine réussite !